HAMARAH.com

10 2009

Prisonnier

Chants, par Matthieu RiallandEs-tu un monstre, toi aussi ?

Prisonnier comme nous de cette cage immonde ?

Tu es nouveau parmi nous. Tu cries trop. Tu vocifères. Tu gesticules. Tu crois encore pouvoir changer les choses.

Le roc est roc depuis la nuit des temps. Et roc il demeurera.

Tes espois sont vains. La cage est solide, et ses gardiens nombreux. Les évasions sont rares, tu sais, et elles se terminent mal.

Tu es un monstre, toi aussi, prisonnier comme nous. Ces mâchoires d’acier qui te meurtrissent les chairs sont là pour t’en donner conscience. Le piège est là pour toi, pour nous, pour le monde entier et tous ceux qui doutent.

Les hommes sont des hommes depuis la nuit des temps. Et hommes ils demeureront.

Crois les plus anciens parmi nous. Ils sont sages. Ils ont cessé de vociférer. Ils ne croient plus pouvoir changer ce qu’ils sont.

Tes espoirs sont vains. Accepte plutôt ton sort. Rares sont ceux quite regarderont, car ils préfèrent détourner les yeux. Plus rares encore ceux qui t’écouteront. Quant à ceux qui te comprendront…

Le monstre est monstre, devenu tel dans la nuit du monde. Et monstre il demeurera, dans celle des hommes.


1 commentaire sur “Prisonnier”

  1. Moi ce que j’en dis, c’est que tu devrais venir manger plus souvent à la maison!

Postez un commentaire

Veuillez utiliser votre propre signature. Pour plus d'information, consultez la page Signatures. Merci.

« | »