HAMARAH.com

16  06 2009

La Forge des âmes (5)

La Forge des âmes est un récit interactif, non pas du point de vue de la lecture, mais de celui de l’écriture : vous, lecteur, êtes invités à diriger le développement du récit en répondant à la (ou les) question(s) posée(s) par l’auteur à chaque épisode. Votre serviteur reste le rédacteur du récit.
Voici la suite… Rejoignez-nous !

Episode 5

La Forge des âmes, récit interactifUn instant suffit. Octo ouvrit la porte, sortit de la maison, fit deux pas dehors et, trébuchant sur le seuil, rentra dans la maison à reculons et s’étala de tout son long sur le dos.

- Ferme la porte, cria-t-il, vite !

Au ton sans réplique de son maître, Ivor se jeta sur la porte. Mais pas assez vite pour empêcher Brax de se dégager de la poigne de l’enfant et de filer comme une flèche par la porte ouverte.

- Brax, reviens !

- Ferme, cria Octo dans un grognement de douleur.

- Mais, le chien…

- Ferme, nom de Dieu !

Ivor obéit. Puis il se retourna vers le forgeron allongé sur le sol.

- Qu’est-ce qu’on fait, mainte…

Il découvrit alors le manche du couteau qui dépassait de l’abdomen d’Octo.

- Vous êtes blessé !

- Oui, petit. Et la maison brûle… Va chercher Ellea. Vite.

- La… maison ?

- Va vite, vite !

Ivor hésita.

- Et votre blessure ?

- Grouille, petit. J’ai mal, mais ça ira.

La blessure d’Octo saignait abondamment.

- Fonce, Ivor !

- Et vous ?

- Putain, tu te bouges ?

Octo toussa, crachant du sang sur le sol.

- Octo, fit la voix d’Ellea, venant de l’étage. Où est le feu ?

Ivor réussit enfin à se bouger. Il se jeta dans l’escalier et monta quatre à quatre. Ellea se trouvait sur le palier, tendue comme un arc, l’oreille aux aguets.

- Octo ? Ivor ?

Jamais Ivor n’avait entendu Ellea parler de manière aussi angoissée. Et là, agrippée à la rampe, elle semblait tellement démunie. Tellement vulnérable. Jamais non plus Ivor n’aurait pensé qu’Ellea pût jamais l’être.

- Octo est blessé, dit-il en se jetant dans les jupes de la femme aveugle. Il faut que tu m’aides…

Questions :
Que vont faire Ellea et Ivor ?
Octo va-t-il s’en sortir ?
Où est Brax ?

Répondez à ces question en commentaire à ce post, pour orienter la suite du récit. Les commentaires seront fermés dans trois jours, le 19/06 vers minuit. Si vous le souhaitez, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, suggestions et questions. Cela fera avancer le récit.
Pour lire les épisodes précédents, cliquez sur les liens suivants : Episode 4 | Episode 3 | Episode 2 | Episode 1. Vous trouverez sur chaque page tous les commentaires des lecteurs.


7 commentaires sur “La Forge des âmes (5)”

  1. Dernier sur l’épisode 4, premier sur celui-ci…
    Ca se précise pour Octo : je crois qu’il n’en a plus pour longtemps.
    Aucune idée d’où est passé le chien. Bizarre qu’il ait abandonné son maître blessé, je trouve.
    A mon avis, la maison va brûler. Donc la femme d’Octo et le petit feraient bien de se tirer de là. Je crois qu’il va falloir abandonner Octo.
    Pour la suite, je me demande si les tueurs ne vont pas aussi essayer de tuer Ellea et Ivor. Ca serait logique.

  2. D’accord avec Astor, pour tout sauf le chien : je pense qu’il va choper le gars qui a lancé le couteau.

  3. D’accord avec Pilgrim, pour le chien.
    Ce n’est pas très précis, en ce qui concerne le feu. Je ne suis pas certain que la maison va brûler. Mais Ellea a l’air affolée.
    Octo a l’air mal en point. Mais il a des chances de s’en tirer. On a besoin de lui pour nous expliquer la mort d’Alvadin, non ?
    A mon avis, Ellea et Ivor vont sortir Octo de là.

  4. Ouh là ! C’est que ça tourne mal, cette affaire…
    Ellea et Ivor ? Ils feraient bien d’essayer de sauver leur peau ! Et dommage pour Octo, mais un couteau dans le ventre c’est généralement sans espoir (je ne crois pas qu’on soit dans un univers genre début XXIe siècle, là…).
    Quant au chien, je ne sais pas. D’accord avec Pilgrim, moi aussi. (Juste une question : il n’a plus de couteau, le gars qui est dehors ? Si oui, le chien va le becter… Chouette !)

  5. J’arrive un peu tard, je sais. J’ai raté mon bus…
    Moi aussi, je suis pour que le chien attrape celui qui a lancé le couteau. Mais peut-être que c’est le chien qui va sefaire tuer. Sauf si le gars n’avait qu’un couteau.
    Il faut qu’Ivor et l’aveugle se tirent de là avant que toute la maison brûle. Tant pis pour le blessé.

  6. Comme vous l’aurez constaté par vous-mêmes, j’ai quelques problèmes (et questions) à me poser pour la suite de La Forge des âmes. Je vous fais signe et vous envoie la suite dès que possible.
    En attendant, vous pouvez toujours continuer à réagir sur ce 5e épisode…

  7. Ben alors, où est la suite ? L’histoire démarre bien, mais je trouve ça un peu brouillon, Matthieu.

Postez un commentaire

Veuillez utiliser votre propre signature. Pour plus d'information, consultez la page Signatures. Merci.

« | »