HAMARAH.com

12  06 2009

La Forge des âmes (4)

La Forge des âmes est un récit interactif, non pas du point de vue de la lecture, mais de celui de l’écriture : vous, lecteur, êtes invités à diriger le développement du récit en répondant à la (ou les) question(s) posée(s) par l’auteur à chaque épisode. Votre serviteur reste le rédacteur du récit.
Voici la suite… Rejoignez-nous !

Episode 4

La Forge des âmes, récit interactifOcto n’en revenait pas. Alvadin mort ? Si jeune. Transpercé par il ne savait combien de coups de couteau. Qui pouvait bien lui en vouloir au point de le poignarder de la sorte ? Il avait espéré, follement espéré qu’Ellea pourrait faire quelque chose, mais c’était inutile. Définitivement inutile.

Et Ivor qui se mettait à pleurer, maintenant…

- Calme-toi, mon garçon, lui dit Octo de sa grosse voix bourrue. A dix ans, tu devrais savoir te conduire en homme.

Puis, soudain, Brax se mit à aboyer, au rez-de-chaussée.

- Ivor, dit Octo, tu viens avec moi. Ellea, reste ici. On ne sait jamais, ce sont peut-être ceux qui ont attaqué Alvadin.

Emmenant son bougeoir, Octo quitta la chambre et, protégeant la flamme de la main, descendit en toute hâte à l’étage du dessous. Derrière lui, Ivor le suivait de près, sans doute parce qu’il n’y avait qu’Ellea pour ne pas être gênée par l’absence de lumière. Mais peut-être aussi parce qu’il craignait de recevoir un de ces revers de main que le forgeron réservait aux apprentis désobéissants.

Au premier étage, Octo s’arrêta sur le palier. Il tendit l’oreille, mais les aboiements furieux de Brax rendaient toute écoute impossible. Du moins pouvait-on déduire de la colère du chien que les intrus qu’il avait repérés étaient encore dans les parages. Il entraîna Ivor dans la cuisine.

- Ivor, dit Octo en saisissant un grand couteau à découper pour le lui remettre, voilà pour toi. Tu restes derrière moi, mais tu te tiens prêt à me prêter main forte. Compris ?

- Oui.

- Bon.

Octo s’équipa quant à lui d’un hachoir de belle dimension. Puis il s’engagea dans l’escalier, descendant vers le rez-de-chaussée, Brax et le danger que celui-ci avait repéré.

Octo se demanda un instant comment Alvadin, couvert de sang comme il l’était, avait bien pu entrer et monter sans que le molosse s’agite. Mais, après tout, le grand apprenti faisait partie de la maison depuis si longtemps que le chien devait le considérer comme un de ses maîtres.

Ils étaient à mi-chemin quand la voix d’Ellea, affolée, lui parvint d’en-haut :

- Octo, ça sent la fumée ! Octo, il y a le feu !

Effectivement, d’où il se trouvait, Octo pouvait distinguer sans risque de se tromper l’odeur de la fumée.

- Qu’est-ce qui se passe ? se demanda-t-il à haute voix.

- Ils ont mis le feu, dit Ivor.

- Ils ? Qui ça ?

- Je sais pas, répondit le petit d’une voix fausse. Ceux qui ont tué Alvadin, sûrement.

Octo haussa les épaules. Prenant pied sur le carreau du rez-de-chaussée, il pouvait voir à travers une des petites fenêtres qui encadraient la porte d’entrée la lumière dansante des flammes.

- Bon Dieu ! s’exclama-t-il. Ils mettent le feu à ma maison…

Le forgeron appela le chien, qui vint s’asseoir à côté de lui, excité mais bien dressé. Ivor, lui, se tenait à distance raisonnable du molosse, qui pesait deux fois son poids et aurait pu lui broyer la cuisse sans ouvrir complètement la gueule.

- Ivor, il faut que j’aille voir.

- Mais, c’est dangereux…

- Oui, certainement. Mais si la maison brûle avec nous dedans, ça ne le sera pas moins… Ecoute : je vais sortir avec Brax pour voir comment ça se présente. Toi, tu restes derrière la porte et tu utilises ton couteau si on essaie d’entrer. Compris ?

Le petit acquiesça d’un air effrayé.

- Tout va bien, dit Octo. C’est sûrement juste pour nous faire peur.

Puis le forgeron ouvrit la porte donnant sur la rue.

Questions :
Que se passe-t-il quand Octo ouvre la porte ?
S’agit-il d’un incendie volontaire et non d’un accident ?
Si oui, qui a allumé le feu et pourquoi ?

Répondez à ces question en commentaire à ce post, pour orienter la suite du récit. Les commentaires seront fermés dans trois jours, le 15/06 vers 19h00. Si vous le souhaitez, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, suggestions et questions. Cela fera avancer le récit. Les commentaires sont maintenant fermés pour ce post.

Pour lire les épisodes précédents, cliquez sur les liens suivants : Episode 3 | Episode 2 | Episode 1. Vous trouverez sur chaque page tous les commentaires des lecteurs.


8 commentaires sur “La Forge des âmes (4)”

  1. Ah ! Je commençais à m’impatienter… ;)
    Bon, ben ça bouge bien…
    Quand il ouvre la porte, Octo se fait tirer dessus ?
    Ce sont sans doute les assassins d’Alvadin qui ont mis le feu. (Mais alors, ils ne savent pas que c’est la maison d’Octo ?)
    J’ai hâte de la suite…

  2. Euh… Je pense que quelqu’un va surgir et assommer Octo. L’incendie peut difficilement être accidentel : compte tenu des événements antérieurs, ce serait une drôle de coïncidence. Mais à mon avis, les flammes ne sont qu’un feu de broussailles destiné à attirer Octo à l’extérieur. La maison ne va pas brûler… Ivor sait qui a mis le feu et il est loin d’être en paix avec lui-même ! Il va peut-être essayer de racheter une bêtise qu’il a commise.

  3. Alors là, bravo ! Je dois dire que tu me surprends, Bulle : une bêtise d’Ivor… Ca ouvrirait des perspectives, ça.
    D’accord : l’incendie n’est pas accidentel.
    A mon avis, quand même, c’est bien la maison qui flambe. Peut-être parce que ce que savait Alvadin ne doit pas être connu. (Et dans ce cas, je ne donne pas cher de la peau d’Ivor, Octo et Ellea).
    Quand Octo sort, il se fait assommer.
    Ceux qui ont mis le feu sont ceux qui ont tué Alvadin. Et à mon avis ils ne vont pas s’arrêter là.

  4. Elle est bonne, celle-là ! Ivor à l’origine de toute cette histoire… Donc, comme vous le voyez, il aurait provoqué un quiproquo, avec des conséquences terribles pour Alvadin (et bientôt pour Octo…) ? Je suis sûr que ça, c’est inattendu pour Matthieu.

  5. Comment Ivor aurait-il pu provoquer la catastrophe ? Est-ce qu’il a surpris un secret (d’Octo) et en a parlé à quelqu’un ? Est-ce qu’Octo a des secrets aussi sensibles ? L’idée de Bulle est intéressante, mais je me demande comment Matthieu va pouvoir l’utiliser dans l’histoire…
    Pour moi, Octo va se faire tuer en sortant. Une flèche, un couteau, une hache… Je ne sais pas comment mais c’est dangereux se sortir comme ça.
    Mais Ivor et Ellea ne vont pas être à l’aise non plus, coincés dans une maison en flammes… Je me demande quel rôle va jouer le chien.
    Cet incendie a été allumé par ceux qui ont tué Alvadin, je pense. Peut-être que c’est Octo qui a commandité le meurtre, mais alors ils ignorent qu’Alvadin habitait chez Octo.

  6. Je sais que la date est dépassée, mais comme c’est encore ouvert…
    Pour moi, Octo va mourir. Comme ça on aura droit à la quête d’Ivor pour découvrir la vérité.
    Evidemment que le feu n’est pas accidentel.
    Evidemment que ce sont ceux qui ont tué Alvadin qui ont mis le feu à la maison.
    La question de savoir pourquoi et par qui Alvadin a été tué n’a pas avancé. Si il disait vrai avant de mourir, on s’en fout, on sait qu’Octo en est responsable. Mais s’il a raconté des conneries pour embrouiller Ivor ?

  7. Je sais, je sais… Merci, Astor, de le souligner : je suis en retard.
    Je ferme maintenant les commentaires de cet épisode et je vous prépare la suite. Ce sera pour ce soir – ou demain matin.

  8. Je me suis fait surprendre, c’est sûr… Je ne sais pas si cette idée est exploitable. Il faut que je la mette en perspective avec tout ce que je sais de cette histoire.

« | »