HAMARAH.com

06 2009

La Forge des âmes (3)

La Forge des âmes est un récit interactif, non pas du point de vue de la lecture, mais de celui de l’écriture : vous, lecteur, êtes invités à diriger le développement du récit en répondant à la (ou les) question(s) posée(s) par l’auteur à chaque épisode. Votre serviteur reste le rédacteur du récit.
Voici la suite…
Rejoignez-nous !

Episode 3

La Forge des âmes, récit interactifDans l’escalier menant au deuxième étage de la maison, Ellea s’accrochait d’une poigne de fer à l’épaule d’Ivor, qui devait la guider vers la chambre qu’il occupait avec l’autre apprenti, le grand Alvadin. Comme chaque fois qu’elle devait emprunter un chemin peu connu, elle perdait son assurance et ressentait la présence de son guide comme une sorte de fil prêt à rompre, risquant à tout instant de l’abandonner dans les ténèbres. C’est pourquoi elle l’obligeait à gravir lentement l’escalier, sans lui laisser la liberté de rejoindre Octo avant elle.

Ivor l’avait réveillée en sursaut, quand il avait tambouriné du poing sur la porte de sa chambre avant d’y entrer en criant qu’Alvadin était gravement blessé, qu’Octo avait demandé qu’elle vînt immédiatement, qu’Alvadin était sûrement déjà mort, qu’il était couvert de sang… La voix alarmée du garçon l’avait convaincue, plus encore, qu’il se passait quelque chose de grave.

Se souciant à peine du regard du jeune apprenti, qu’elle devinait fixé sur elle, Ellea avait bondi hors de son lit en demandant de quel genre étaient les blessures d’Alvadin. Saisie par le froid qui régnait dans la pièce, elle avait enfilé une chemise, tenté d’y voir clair dans le discours haché du garçon, pris quelques remèdes sur un étagère et chargé Ivor d’un paquet de chiffons qui traînaient là, attendant qu’elle leur trouvât une utilité.

Parvenus en haut de l’escalier, Ellea et Ivor avaient tourné à droite et pénétré dans une pièce qui sentait la bougie, la sueur aigre d’Octo et le sang.

- Où est Alvadin ? demanda-t-elle en saisissant la main du petit. Mène-moi à lui.

- Il est là, sur mon lit.

- Il faut que tu le sauves, dit son mari, tout près d’elle, tandis qu’elle se penchait sur le lit et tâtait le corps du jeune apprenti, soudainement réduit à l’immobilité. Il ne respire plus. Fais quelque chose, Ellea…

Ellea s’agenouilla auprès du lit, chercha le pouls du blessé et ne trouva rien. Elle posa ensuite les mains sur son visage, approcha son oreille de sa bouche à la recherche du moindre souffle d’air. Rien.

- Je ne peux plus rien pour lui, dit-elle.

- Mais, répliqua Octo, tu sais pourtant comment faire pour…

- Ce n’est pas la même chose, Octo. Alvadin a reçu des coups et perdu son sang.

- Je t’en prie…

Ellea haussa les épaules. Il n’y avait plus rien à faire. La jeune vie d’Alvadin avait pris fin depuis peu, certes, mais elle avait pris fin. Se relevant, elle entendit Ivor éclater en sanglots.

Questions :
Octo tient-il vraiment à ce qu’Alvadin revienne à la vie ? Pour quelle raison ?
Quels sont exactement les talents d’Ellea ?

Répondez à ces question en commentaire à ce post, pour orienter la suite du récit. Les commentaires seront fermés dans trois jours, le 11/06 vers 18h00. Si vous le souhaitez, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, suggestions et questions. Cela fera avancer le récit.

Les commentaires sont maintenant fermés. On passe à l’Episode 4

Pour lire les épisodes précédents, cliquez sur les liens suivants : Episode 2 | Episode 1. Vous trouverez sur chaque page tous les commentaires des lecteurs.


8 commentaires sur “La Forge des âmes (3)”

  1. Octo a bien l’air de vouloir tout faire pour ranimer Alvadin, à mon avis. Pour moi, il n’y a que deux raisons possibles : soit il veut lui tirer les vers du nez, soit il veut simplement qu’il ne meure pas.
    Ellea a l’air capable de réveiller les morts. Enfin, c’est ce que semble croire Octo.

  2. Pilgrim a tout dit. A mon avis, la motivation d’Octo est de savoir ce que sait exactement Alvadin… pour se couvrir au cas où.
    J’aime déjà bien le personnage d’Ellea. Aveugle, non ? Et en plus elle est capable de ressusciter les morts, d’une façon ou d’une autre…

  3. Rien ne dit qu’Octo soit sincère : il peut parfaitement jouer la comédie pour se dédouaner d’éventuels soupçons (il peut deviner ce qu’Alvadin a dit à Ivor).
    D’accord en ce qui concerne Ellea avec Rob et Pilgrim. Je me demande si Octo croit qu’elle est capable de ramener quelqu’un à la vie alors que ce n’est pas vrai… Il faudrait connaitre leur histoire antérieure. Est-ce qu’Octo l’a vue le faire… ou a cru la voir le faire ?

  4. Pardon de m’introduire dans la conversation, mais je crois qu’Octo croit au Père Noël… Elle est comme tout le monde, sa femme.

  5. Pour ce qui concerne Octo, je suis la version de Mandan. C’est juste du cinéma pour être insoupçonnable. Dis donc, ça doit l’inquiéter pas mal, ce qu’il a bien pu dire à Ivor avant de mourir… Normalement, il devrait chercher à savoir et questionner le petit.
    Pour ce qui concerne Ellea, je suis Astor. J’aimerais bien en savoir davantage sur elle…

  6. Oui, Octo y tient : seul Alvadin peut le disculper.
    Oui, Ellea est quelqu’un de très spécial : elle est une sorte de nécromancienne et elle peut ressusciter les morts (mais dans le cas d’Alvadin il y a quelque chose qui l’en empêche).

  7. Ouais, je reste sur mon impression de l’épisode 2 : à mon avis, Octo n’est peut-être pas le méchant de l’histoire. Je pense qu’il veut vraiment sauver Alvadin.
    Pour Ellea, j’aime bien le personnage, sur le peu que j’ai vu. Aveugle et magicienne, ça pourrait être marrant. En tout cas, elle n’a pas de don pour voir sans ses yeux, on dirait. Alors, je ne sais pas si elle a vraiment des pouvoirs pour ressusciter les morts.

  8. Les commentaires de cet épisode sont maintenant clos.
    Réponses aux questions posées :
    - les avis sont partagés sur l’attitude d’Octo. Je conserverai qu’il voulait vraiment sauver Alvadin et savoir ce que celui-ci savait.
    - sur Ellea, il semble qu’on doive continuer à se poser des questions. Elle a peut-être le pouvoir de ressusciter les morts, mais il est limité par les circonstances.
    Je vous offre l’Episode 4 dès que possible.

« | »