HAMARAH.com


Archives pour ce mois » 2004 » mars

Le Chariot

Si je savais seulement où ce chariot m’emmène ! Ses chevaux sont d’argile, son cocher monstrueux prend dans ses quatre mains les miennes et les rênes. Où allons-nous ainsi ?

Cette route est semblable à celle qui s’enroule dans ma tête. Traversant la forêt immense, des ombres nous regardent, cachées derrière les arbres. Des fourrés montent des cris de douleur, des clameurs rouges. Le galop fou de nos chevaux changés en cuivre effraie gnomes et loups. Sur ce char je m’en vais vers ma mort, vers ma nouvelle vie. Le rire dément du cocher résonne contre les troncs, nous revient changé en flèches. Il se joue des cahots ; je me joue des peines des hommes.

→ Lire la suite...